La Der Des Ders

- Félix GoudArt -
 

SECESSION (Der des Ders)

Quand sur le vinyle se penche le saphir
Ou le diamant de ton robot le plus sûr
Que la musique éclate comme le zéphyr
Sur les frondaisons tendues droit vers l'azur
Quand les alysés balayent sans faillir
La Mer des Caraïbes mystérieuse
C'est la Terre entière qui respire
Qui se craquelle de plaisir, enjoueuse

Refrain :
Je pars en guerre contre la guerre
Toi et moi on a Mieux à faire
Y'a déjà bien assez de misère
On ne peux plus se permettre... une crise de nerfs

On a tous besoin de se refaire une santé
Plus ou moins, au jour d'aujourd'hui, ma parole
C'est parce qu’ils se croient en permanence attaqués
Qu'il y a de la cruauté, ils ont perdu la boussole ...
Regardez la planète qui nous porte !
Sans faiblir et sans faire de reproches ...
Même si parfois elle tressaille, elle exhorte
Ses enfants ingrats pour ne plus qu'ils l'amochent
Pour ne plus qu'ils l'amochent ...

Refrain

En parlant de guerre, il y en a une peut-être
Qui a valu le coup, ("le coup de trompette" ?)
(Je ne peux pas dire que j'aurais aimé la faire
... Il aurait fallu que ce soit la dernière)
Une qui est à l’origine de l'abolition
De l'esclavage de l'homme sur l’homme
T'as deviné : c'est la guerre de Sécession
Faire d'un humain moins qu'une bête ; ça m’assomme !

Refrain

(Les esclaves ne sont plus ce qu’ils étaient
Mais c’était "l’bon vieux temps" finalement :
Parce que c'était son intérêt de bien les nourrir,
Au marchand ...
Auparavent.
Tandis que maintenant ...
Laissez moi rire !
Il n’y a rien de pire que la pitié.

L'esclave lui au moins avait une fonction.
Se méfier des contrefaçons !)

from NAUFRAGE VOLONTAIRE  
le site de Fairline


(paroles et musique : Félix GoudArt © 1998 Crypt Ed.)
PRESENTATION
Les 5 titres de l'album préférés des radios

— retour —